Je président Malick Gakou s’est rendu au Conseil Constitutionnel pour s’enquérir de la situation qui prévaut làbas en cette veille de dépôt des listes des parrains en vue de la présidentielle de 2019.
Sur place il a trouvé une liste de présence kilométrique qui ressemble plus à du sabotage de la part du gouvernement de Macky Sall. Il a tout simplement déchirée la liste. Suffisant pour qu’il soit arrêté.

La Cellule de Communication